Ville Assilah

0 commentaire Vu 1390 fois

Assilah (en arabe : أصيلة) est un port au nord-ouest du Maroc d'environ 30 000 habitants, à une quarantaine de kilomètres de Tanger, dans la préfecture de Tanger-Assilah, région de Tanger-Tétouan.


Actualités à Assilah et environs


Une promenade sous les remparts de la Médina

0 commentaire Vu 149 fois
Une promenade sous les remparts de la Médina

La ville ne cesse d'évoluer tout en gardant son cachet authentique.

Des ruelles fleuries, des jardins bien entretenus, de belles fresques murales, un bleu reflétant le bonheur et la paix, une ambiance paisible. Nous sommes bien à Asilah, la charmante ville balnéaire qui invite à la détente et la déambulation. Cette cité du Nord a su préserver son cachet authentique. Les ruelles étroites de son ancienne médina rappellent la beauté des îles méditerranéennes. On s’y laisse facilement emporter par le bleu «nila» des murs, des portes et des fenêtres, mais aussi par les mystères de ses dédales. Que l’on vienne pour la première ou pour la nième fois, on ne se lasse jamais de la promenade dans la Casbah et dans les allées menant à «Bab El Bhar» (la porte de la mer) ou aux remparts portugais, d’où on peut contempler l’océan bleu. On peut également admirer les barques de pêche mouillant dans le port traditionnel. Malgré ses modestes dimensions par rapport à d’autres villes du Royaume, Asilah est chargée d’histoire. Colonie des Carthaginois, elle fut baptisée Zilis. Durant les guerres puniques, la population prit le parti de Carthage.

Après leur victoire, les Romains déportèrent les habitants en Espagne et repeuplèrent la ville avec des Ibères. Ce fut le début d’une longue histoire commune entre Asilah et l’Espagne, ponctuée de nombreuses batailles. En 1471, elle tomba entre les mains des Portugais, auxquels la Médina doit ses remparts actuels. La ville revient ensuite sous contrôle espagnol. Asilah fut conquise plus tard par les Marocains, puis reprise par les Espagnols et de nouveau par Moulay Ismaïl en 1691. Cette histoire tumultueuse a fait d’Asilah une ville singulière. De même, l’hospitalité, la spontanéité et la simplicité de ses habitants en font une destination exceptionnelle. «La population locale est formée principalement de gens simples qui ne font pas beaucoup de voyages, mais ont un savoir-vivre et manifestent une tolérance envers les autres», nous confie une jeune Zaylachi. Malgré leur ouverture d’esprit, leur sens du partage et leur amour pour les veillées nocturnes, les habitants d’Asilah ont su sauvegarder leurs traditions.

Comme un orchestre, on les voit se préparer pour les fêtes religieuses, les mariages ou les soirées. Aucune fausse note ne vient perturber l'équilibre de cette ville. Tout est accordé, en parfaite harmonie, même en été, quand les touristes affluent en masse. Malgré son attachement aux traditions, Asilah a beaucoup évolué au fil des années. Selon Mohamed Benaïssa, président du conseil municipal local, la ville regorgeait d’ordures dans les années 70. Elle manquait des infrastructures et des services les plus basiques, comme une pharmacie. Grâce au conseil municipal et à la fondation du Forum d’Asilah, initiatrice du Moussem culturel international d’Asilah, la ville s’est transformée en un havre de paix et est aujourd'hui bien équipée. Les élus et la fondation travaillent en étroite collaboration pour mettre en place de nouveaux projets comme le Centre Hassan II, la bibliothèque Bandar, l’École des beaux-arts, le musée en construction, la gare routière, l’habitat social… Ils ont misé sur l’art pour mettre à niveau leur ville. «L’art et la culture pour le développement» est le slogan du Moussem. Il faut dire que les habitants de cette belle cité ont un sens artistique très développé. Leurs enfants suivent gratuitement des cours de musique et d’art plastique. La ville mise aussi sur ses petits pour ancrer sa vision du progrès.

Selon Mohamed Benaïssa, la sensibilisation des enfants a permis de sauvegarder les fresques murales faites par de grands artistes et de mettre fin aux ruelles polluées. Actuellement, la municipalité d’Asilah cofinance avec la Fondation le nettoyage de la ville. Les deux partenaires œuvrent également pour améliorer l’état des routes, de l’éclairage, du raccordement au réseau d'eau potable… Une zone industrielle est en construction en partenariat entre la municipalité et l’Agence de développement du Nord. On refait aussi le port en partenariat avec l’Agence nationale des ports. «La ville a beaucoup changé. J’ai remarqué que même des boutiques dédiées auparavant aux produits importés d’Espagne sont reconverties en commerce interne», nous confie un fidèle touriste casablancais. En effet, Asilah connait un grand changement, mais celui-ci n'altère pas pour autant son cachet original.

Publié dans : Tourisme

À propos de l'auteur

Le Matin

Le Matin (anciennement nommé Le Matin du Sahara et du Maghreb) est un quotidien marocain publié en français, présentant des actualités nationales et internationales ainsi que des informations pratiques. C'est le journal officieux du palais royal marocain.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

  • Une promenade sous les remparts de la Médina
    0 commentaire Vu 149 fois
    Une promenade sous les remparts de la Médina

    La ville ne cesse d'évoluer tout en gardant son cachet authentique.Des ruelles fleuries, des jardins bien entretenus, de belles fresques murales, un bleu reflétant le bonheur et la paix, une ambiance paisible. Nous sommes bien à Asilah, la charmante ville balnéaire qui invite à la détente et la déambulation. Cette cité du Nord a su préserver son cachet authentique. Les ruelles étroites de son ancienne médina rappellent la beauté des...

    Lire la suite ...
  • Hommage au réalisateur Ahmed Maânouni
    0 commentaire Vu 247 fois
    Hommage au réalisateur Ahmed Maânouni

    La cité d'Assilah accueille, du 14 au 17 octobre, son troisième Festival Europe-Orient du film documentaire, avec comme invité d'honneur la Pologne et une riche programmation d'activités en parallèle, dans le but de créer une dynamique culturelle et un dialogue fructueux entre les invités du festival et le public cinéphile. Le tout versant dans la consolidation de l'âme de la créativité dans le genre du documentaire.«Nous travaillons...

    Lire la suite ...
  • La production cinématographique chinoise à l'honneur
    0 commentaire Vu 321 fois
    La production cinématographique chinoise à l'honneur

    Cette année, le Festival Europe-Orient du film documentaire d'Asilah s'apprête à souffler sa troisième bougie avec un programme éclectique. Débats, master class, projections de films et une représentation théâtrale inédite… cette édition, prévue du 14 au 17 octobre prochain, promet davantage de découvertes. La Chine sera l'invitée d'honneur de l'évènement. L'occasion pour le public de découvrir la production cinématographique...

    Lire la suite ...
  • Célébration de l'art africain contemporain
    0 commentaire Vu 151 fois
    Célébration de l'art africain contemporain

    Le Symposium international annuel de la Maison d'art contemporain Asilah-Briech rempile pour sa troisième édition, du 26 mai au 4 juin, à travers une thématique tout à fait exceptionnelle : «La route de l'or de Sijilmassa à Tombouctou». Cette fois-ci, il promet aux passionnés et amateurs d'art tout un voyage dans une dizaine de pays d'Afrique à travers leurs créativités contemporaines.Des artistes du Sénégal, Mauritanie, Niger,...

    Lire la suite ...
  • Asilah : Le tourisme en état d'hibernation
    0 commentaire Vu 290 fois
    Asilah : Le tourisme en état d'hibernation

    Comme chaque année, la cité blanche, connue par sa vocation balnéaire, enregistre, en janvier et février, la plus faible fréquentation des visiteurs. D’une capacité de près de 1.000 lits classés, les établissements d’hébergement hôtelier et touristique d’Asilah n’arrivent pas, tous, à tirer leur épingle du jeu, en particulier durant cette période de basse saison. «Les hôtels de la ville ne peuvent généralement...

    Lire la suite ...
  • Je me sens très attachée à Asilah et à son Moussem
    0 commentaire Vu 172 fois
    Je me sens très attachée à Asilah et à son Moussem

    ALM : Que représente pour vous votre participation à la 36ème édition du Moussem culturel d'Asilah ? Laïla Lamrini : Je participe pour la quatrième année consécutive à cet événement. Je me sens de plus en plus attachée à la ville d'Asilah et à son Moussem culturel. Je suis très intéressée par les activités de cet événement. Je profite chaque année de mon séjour à Asilah pour assister aux colloques programmés dans le cadre...

    Lire la suite ...
  • Asilah sous le signe de la créativité
    0 commentaire Vu 88 fois
    Asilah sous le signe de la créativité

    Le rideau est tombé, vendredi soir, sur le 36ème Moussem culturel international d'Assilah, lors d'une cérémonie placée sous le signe de la communication et de la reconnaissance envers les Zailachis ayant marqué le quotidien de cette charmante ville du Nord du Royaume. Entourés de leurs proches, les habitants de la ville se sont succédé à la tribune pour recevoir les prix qui leur ont été décernés par la Fondation du Forum...

    Lire la suite ...
  • Asilah: Mise en place d'itinéraires touristiques
    0 commentaire Vu 655 fois
    Asilah: Mise en place d'itinéraires touristiques

    Asilah poursuit son engagement pour mettre en valeur ses richesses patrimoniales. Après avoir réussi son grand projet de réhabilitation et de restauration de sa médina, la cité blanche s'inspire de l'expérience des autres destinations, comme celle de Tanger, en se dotant d'un nouveau programme de mise en place et de promotion de nouveaux circuits intra-muros. Initié par la Ligue des acteurs du secteur touristique d'Asilah, ce programme -...

    Lire la suite ...
  • Asilah: Une semaine pour désaisonnaliser la destination
    0 commentaire Vu 184 fois
    Asilah: Une semaine pour désaisonnaliser la destination

    À l'instar des autres cités balnéaires, Asilah a besoin d'un véritable plan d'animation pour réduire la saisonnalité touristique dont elle souffre. À cet effet, et pour la deuxième année consécutive, la ville blanche accueille la Semaine du tourisme, dont les activités débuteront, mardi 15 avril, par un colloque sous le thème: «Le tourisme culturel et les enjeux du développement durable». Initiée par la Ligue des acteurs du...

    Lire la suite ...
  • Un nouveau marché quotidien pour Asilah: Il sera construit sur un terrain de 7400 m2
    1 commentaire Vu 984 fois

    Un nouveau marché quotidien pour Asilah: Il sera construit sur un terrain de 7400 m2La cité blanche sera dotée d'un grand marché moderne à trois étages. C'est du moins ce qui ressort de la session extraordinaire du conseil municipal d'Asilah tenue, lundi 6 janvier, au Centre Hassan II des rencontres internationales. Présidés par Mohamed Benaïssa, président dudit conseil municipal, les travaux de cette assemblée ont été marqués par...

    Lire la suite ...
  • 178 millions de dirhams pour la mise à niveau des structures urbaines
    0 commentaire Vu 441 fois

    Asilah : 178 millions de dirhams pour la mise à niveau des structures urbainesPlus de 178 millions de dirhams seront consacrés au renforcement et la mise à niveau des structures urbaines de la ville blanche. C'est ce qui ressort de la session extraordinaire du conseil municipal d'Asilah, organisée mardi 3 novembre, pour l'étude et l'examen du projet de convention relatif au programme intégré de développement urbain d'Asilah. Cette...

    Lire la suite ...
  • Le Moussem culturel souffle sa 35e bougie
    0 commentaire Vu 368 fois

    La 35e édition du Moussem culturel international d'Asilah, organisée par la Fondation du Forum d'Asilah, s'est ouverte vendredi soir, par un colloque sur le thème «Changement climatique et sécurité alimentaire : entre approche technique et efficience humaine», en présence d'une kyrielle de personnalités du monde de la diplomatie, de la politique, de la culture, des arts et des médias. Le programme de cette édition prévoit notamment...

    Lire la suite ...
  • Le patrimoine populaire au service du tourisme
    0 commentaire Vu 354 fois

    Le patrimoine populaire est appelé à jouer pleinement son rôle en matière de développement du tourisme. C’est ce qu’ont affirmé les participants à une conférence organisée, vendredi 14 juin, dans le cadre de la première édition du Festival international des arts populaires des jeunes. Les participants à cette conférence ont souligné...

    Lire la suite ...
  • Ouverture à Asilah du Festival international des arts populaires des jeunes
    0 commentaire Vu 493 fois

    La première édition du Festival international des arts populaires des jeunes a démarré samedi dans la soirée à Asilah, et doit se poursuivre jusqu'au 14 juin avec la participation de troupes artistiques venant d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, d'Espagne, d'Indonésie et du Sénégal, en plus du Maroc. La cérémonie d'ouverture de ce festival organisé par l'Association Asilah pour le développement touristique, a été marquée...

    Lire la suite ...
Assilah : Chiffres clés

Population : 31 147 (2014)
Population urbaine : 31 147 (2014)
Marocains : 31 054 (2014)
Ménages : 7 947 (2014)
Étrangers : 93 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette