Arrondissement Aïn Chock

0 commentaire Vu 6480 fois

Aïn Chock (en arabe : عين الشق) est le seul arrondissement qu'englobe la préfecture du même nom. Aïn Chock a une superficie de 28,89 km², et sa population, passée de 188 118 à 253 600 habitants de 1994 à 2004, était estimée à 274 000 habitants en 2008. Elle abrite plusieurs établissements de l'université Hassan II.


Actualités à Aïn Chock et environs


Pollution dangereuse à Hay Najah dans le quartier Sidi Maârouf

0 commentaire Vu 1457 fois
Pollution dangereuse à Hay Najah  dans le quartier Sidi Maârouf

Véritable calvaire que celui enduré par les habitants du quartier Hay Najah à Sidi Maârouf. Des centaines de familles se sont retrouvées, du jour au lendemain, cernées par les usines ayant élu domicile dans le quartier. Au fil du temps, la majorité de ces manufactures ont modifié leurs processus de fabrication afin d'atténuer la pollution qu'elles produisent (rallongement des cheminées en hauteur, utilisation du propane comme combustible à la place du fuel hautement polluant, etc.). Mais depuis quelques années, une usine de confection faisant dans la bonneterie s'était installée juste en face de la zone résidentielle Hay Najah. Il semblerait que l'usine en question utilise toujours du fuel comme combustible. Selon les riverains, une fois que la cheminée est active, il devient impossible de mettre le nez dehors. Pire, les habitations sont envahies par une fumée dense et une odeur nauséabonde règne sur tout le quartier. Du coup, certains riverains ont appliqué du plastique sur leurs fenêtres, histoire d'empêcher la fumée d'envahir leurs habitations. «Depuis l'installation de la société CIB (Compagnie industrielle de bonneterie, ndlr), même avec les fenêtres fermées, les odeurs s'infiltrent dans la maison et nous causent un grand préjudice. De même, des particules noires se déposent sur le sol, les murs, la cuisine…», explique un habitant du quartier. Face à ce constat, les habitants se sont solidarisés et ont signé des pétitions dénonçant ce qu'ils endurent à cause des fumées polluantes. Les pétitions en question ont été corroborées par des réclamations effectuées auprès de la préfecture des arrondissements de Aïn Chock. Mais la situation demeure inchangée. «Près d'une année après l'installation de cette usine, mon fils de 10 ans a commencé à avoir des complications respiratoires. Le médecin m'a expliqué qu'il a développé de l'asthme à cause de l'inhalation continue de ces substances toxiques contenues dans la fumée», souligne cette mère de famille.

Une gêne générale


Selon un serveur dans un café limitrophe, dès que la cheminée se déclenche, «tous les clients qui se trouvent sur la terrasse s'engouffrent à l'intérieur où l'on s'enferme en attendant que ça s'arrête. Cela peut durer 15 minutes comme ça peut durer plus d'une heure». Les propriétaires des snacks environnants s'inquiètent également pour ce qu'ils servent à leur clientèle, de peur que la nourriture ne soit souillée par les rejets en question. Des témoignages concordants font état de particules noires qui s'infiltrent par les fenêtres. «J'en trouve sur le sol et un peu partout dans la maison. Les meubles en prennent un sacré coup, mes rideaux deviennent dans un état lamentable et restent difficiles à laver à cause d'une matière grasse qui s'y dépose. Les fumées qui se dégagent de l'usine nous causent des douleurs dans le nez, la gorge et les yeux», explique une autre mère de famille. Pour le chef d'une entreprise limitrophe, les fumées dégagées par la fabrique en question lui causent un double préjudice. «D'abord, toutes les fenêtres de ma société ont été condamnées. De plus, mes ouvriers tombent souvent malades. Pas plus tard que la semaine dernière, quand la chaudière de la CIB s'est mise en marche, l'un de mes employés qui œuvrait dans la cour a failli étouffer, il a subitement été pris par des vomissements incessants à cause des odeurs pestilentielles. Chaque jour que Dieu fait, nous balayons de grandes quantités de particules noires», indique-t-il. Par ailleurs, contactés par téléphone afin de recueillir leur version des faits, ainsi que sur une éventuelle démarche entreprise par la société pour mettre un terme à ce problème, les responsables de la société CIB sont restés injoignables.



Santé et qualité de l’air


La pollution de l’air représente un risque environnemental majeur pour la santé. La santé respiratoire (à court et à long terme) et cardiovasculaire de la population d’une ville dépend directement du niveau de pollution de l’air. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que la pollution de l’air intérieur est responsable d’environ 2 millions de décès prématurés, principalement dans les pays en développement. Pratiquement, la moitié de ces décès sont dus à la pneumonie chez les enfants de moins de 5 ans. L’exposition aux polluants atmosphériques échappe en grande partie au contrôle individuel et nécessite que les autorités publiques prennent les mesures qui s’imposent.

Publié dans : Actualités

À propos de l'auteur

Abdelhakim Hamdane, Le Matin

Le Matin (anciennement nommé Le Matin du Sahara et du Maghreb) est un quotidien marocain publié en français, présentant des actualités nationales et internationales ainsi que des informations pratiques. C'est le journal officieux du palais royal marocain.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

  • Aïn Chock accueille la 5e édition de son festival
    0 commentaire Vu 119 fois
    Aïn Chock accueille la 5e édition de son festival

    L’association Ibdaâ (création) pour la culture et la communication organise, jusqu’au 30 juillet à Aïn Chock, la cinquième édition du Festival «Sourire de Casablanca». L’Égypte est l’invité d’honneur de cette édition qui rend hommage à la culture arabe dans sa diversité. Le festival accueille des artistes venus d'Iraq, de Jordanie, de Syrie, du Koweït, d'Arabie saoudite, du Qatar, de Bahreïn, du Yémen, du Soudan et du...

    Lire la suite ...
  • Ambiance festive à la maison de retraite d'Aïn Chock
    0 commentaire Vu 217 fois
    Ambiance festive à la maison de retraite d'Aïn Chock

    Une ambiance bon enfant, une gaieté communicative et une participation active du public. C'est ainsi que l'on peut évoquer la fête organisée dimanche 28 mars à la maison de retraite d'Aïn Chock-Casablanca par l'Association Jawahra pour le développement et la solidarité (AJDS). Une manifestation qui est à sa huitième année consécutive. «On a pris l'habitude de venir chaque année sur les lieux pour retrouver les résidents et passer...

    Lire la suite ...
  • Démolition de l'orphelinat d'Aïn Chock
    0 commentaire Vu 565 fois

    Il devait être 5h, hier lundi, quand les forces de l’ordre, accompagnées de pelleteuses, ont débarqué à l’orphelinat de Aïn Chock à Casablanca. La centaine de pensionnaires qui occupe toujours les lieux, a été évacuée et s’est postée à l’entrée de l’établissement, refusant d’en être délogée et rejetant l’idée de sa démolition. Pourtant, un jugement a été prononcé récemment concernant ce dernier recours....

    Lire la suite ...
  • Des résidents appellent le gouverneur d'Ain Chok à la rescousse
    0 commentaire Vu 261 fois
    Des résidents appellent le gouverneur d'Ain Chok à la rescousse

    Les habitants de la Résidence Al Moustakbal à Sidi Maârouf n'en peuvent plus. Ils sont excédés par des marchands censés être ambulants, mais qui ont installé une espèce de marché sauvage animé jour et nuit ne leur laissant de ce fait aucun répit. Ce souk qui rassemble quelque 200 vendeurs dont essentiellement des marchands de poissons, avec toutes les odeurs que cela entraîne, s'étend tout au long du boulevard séparant «le...

    Lire la suite ...
  • «L'ConcerTrottoir» investit le parc de la Ligue arabe
    0 commentaire Vu 240 fois
    «L'ConcerTrottoir» investit le parc de la Ligue arabe

    Les initiatives et les différents ateliers du club Conscience estudiantins de la Faculté des sciences de Ain Chock se sont taillés, au fil des rencontres, une réputation nationale. La dernière initiative en date, «L'ConcerTrottoir», est une activité musicale ouverte à tout le monde et dont le premier acte a eu lieu samedi dernier au parc de la Ligue arabe, avec comme objectif de réunir les jeunes musiciens et artistes et de développer...

    Lire la suite ...
  • L'auteur du vol de la station radio écroué
    0 commentaire Vu 205 fois
    L'auteur du vol de la station radio écroué

    Le siège de la radio nationale de Aïn Chock a fait l'objet d'un cambriolage lundi dernier. L'auteur du vol vient d'être écroué. En ce lundi 16 juin, la personne chargée de l'entretien des appareils électroniques et numériques de la chaîne radio s'est présentée au poste de police relevant de l'arrondissement «Ousra». Le responsable de l'entretien a eu recours à la police judiciaire pour déclarer un vol commis dans son bureau,...

    Lire la suite ...
  • Des cours d’été pour le soutien des étudiants
    0 commentaire Vu 636 fois

    L'Université Hassan II Casablanca fait de la lutte contre le redoublement et le décrochage son cheval de bataille. L'établissement veut encourager les étudiants à mener leur cursus universitaire jusqu'au bout et surtout améliorer le rendement interne du cycle Licence. Pour ce faire, il a lancé des cours d'été au profit des étudiants n'ayant pas validé les semestres S1 ou S2 du cycle Licence. Cette expérience pilote est menée à la...

    Lire la suite ...
  • Conseil de la ville de Casablanca : Les tractations vont bon train
    0 commentaire Vu 524 fois

    L’appel à la tenue de la session ordinaire d’avril a trouvé un écho favorable parmi les édiles de la ville. Elle aura lieu ce mercredi suite à une entente entre les élus réunis mardi dernier avec le nouveau wali de la région du Grand Casablanca, Mohamed Boussaid. Pourtant, aucune convocation n’avait été adressée aux édiles de la ville au moment où nous mettions sous presse. Une attitude qui en dit long sur l’état d’esprit...

    Lire la suite ...
  • Pollution dangereuse à Hay Najah dans le quartier Sidi Maârouf
    0 commentaire Vu 1457 fois
    Pollution dangereuse à Hay Najah  dans le quartier Sidi Maârouf

    Véritable calvaire que celui enduré par les habitants du quartier Hay Najah à Sidi Maârouf. Des centaines de familles se sont retrouvées, du jour au lendemain, cernées par les usines ayant élu domicile dans le quartier. Au fil du temps, la majorité de ces manufactures ont modifié leurs processus de fabrication afin d'atténuer la pollution qu'elles produisent (rallongement des cheminées en hauteur, utilisation du propane comme...

    Lire la suite ...
  • 240 MDH pour une nouvelle résidence d’étudiants
    0 commentaire Vu 1258 fois
    240 MDH pour une nouvelle résidence d’étudiants

    Une nouvelle résidence pour étudiants verra le jour à Casablanca. Il s’agit d’un concept développé entre Dyar al Madina, filiale du groupe CDG Développement, et l’Université Hassan II d’Aïn Chock au niveau de la route d’El-Jadida. Le projet a pour objectif de contribuer à la résorption du déficit en matière de logements pour étudiants dans la région, mais aussi de proposer à ceux-ci «un cadre de travail agréable,...

    Lire la suite ...
  • La délinquance envahit les établissements scolaires
    0 commentaire Vu 456 fois
    La délinquance envahit les établissements scolaires

    Alcool, drogue, bagarres… les établissements scolaires publics, notamment les lycées de la capitale économique sont désormais des fiefs de la délinquance. «J’ai décidé d’inscrire ma fille, l’année prochaine, dans un établissement privé. Son collège actuel n’est plus sécurisé. Elle a peur des délinquants et des voleurs qui se regroupent devant la porte de sortie pour agresser les étudiantes», nous confie Fatima, maman...

    Lire la suite ...
Aïn Chock : Chiffres clés

Population : 377 744 (2014)
Population urbaine : 377 744 (2014)
Marocains : 375 701 (2014)
Ménages : 89 013 (2014)
Étrangers : 2 043 (2014)
Densité : - hab/km²
 

Suivez nous sur Facebook et Twitter :
Posts en vedette